Quand sensations et mouvements

provoquent l’inattendu

Nouvelle pièce

PurE Réminiscence

En novembre 2016,

la Compagnie PurE présente aux Arènes de la danse et du cirque (Nanterre) une pièce chorégraphique de 10 minutes évoquant l’ambiance bohème de la fin XIXème/début XXème siècle. Cette pièce courte constitue la fondation d'un spectacle tout public d’une heure, articulé en quatre tableaux.

En novembre 2016,

la Compagnie PurE présente aux Arènes de la danse et du cirque (Nanterre) une pièce chorégraphique de 10 minutes évoquant l’ambiance bohème de la fin XIXème/début XXème siècle. Cette pièce courte constitue la fondation d'un spectacle tout public d’une heure, articulé en quatre tableaux.

Réminiscence

s’imagine comme un voyage dans le temps, qui brouille les perceptions entre présent, rêve et souvenir. Les danseurs, d’abord pris dans la répétition du quotidien, s’évadent peu à peu dans d’autres univers, dans des tableaux qui évoquent le passé, l’illusion puis l’avenir. C’est à la fois la valeur donnée au passée et la projection dans le futur qui permettent de briser la sensation de continuité et de redonner une valeur à la perception du temps.

  • DURÉE DE LA PIÈCE : 1H
  • DATE DE CRÉATION : Novembre 2016 (version courte)
  • LIEU SOUHAITÉ : Théâtre ou chapiteau
  • CHORÉGRAPHE : Bastien Nozeran

Le mot du chorégraphe

Bastien Nozeran

En tant qu'enseignant, j'amène les danseurs à réfléchir sur trois composantes de leur mouvement : l'espace, l'énergie et le temps. Ce dernier point est particulièrement intéressant à apprivoiser, il se développe notamment dans les notions subtiles de durée, vitesse ou répétition. C'est cela que je veux faire ressortir dans Réminiscence : quelle est la valeur que l'on donne au temps ? Il peut s'agir de « comptes », d'une mesure du temps, mais il y a également le ressenti, l'importance que l'on peut donner à un souvenir, ou à l'inverse une projection dans le futur, un rêve.

La compagnie

PurE

La compagnie PurE

est créée en 2013, autour de danseurs en adéquation avec le travail d'investigation chorégraphique proposé par Bastien Nozeran.

Les créations de la compagnie naissent essentiellement par un travail en atelier, fondé sur l'improvisation et le contact. La compagnie compte aujourd'hui sept danseurs, chacun apportant à la technique modern'jazz du groupe des influences d'autres disciplines. Le chorégraphe valorise ainsi leurs spécialités individuelles (acrobatie, danse tzigane, yoga, etc.) en organisant une transmission horizontale au sein de la compagnie.

Il connaît chaque danseur depuis plusieurs années, et ce travail dans le temps a permis d'autonomiser chacun sur le travail de contact : le chorégraphe est de moins en moins directionnel, il guide les interprètes sur des intentions abstraites, qui trouvent leur concrétisation dans leurs mouvements. Ainsi, les créations de certains danseurs sur une improvisation sont ensuite transposées sur d'autres dans la chorégraphie finale. Outre la barre propre au chorégraphe et l'improvisation guidée, l'apport récent du yoga dans les échauffements de la compagnie permet un recentrage énergétique, qui équilibre les tonus sans forcément nécessiter le contact.

Dans les différentes pièces de la compagnie, la mise en scène, l’utilisation des volumes (structures en élévation, agrès…) permettent de travailler sur les différentes perception du mouvement. Les danseurs et le chorégraphe recherchent l’évocation d’idées plutôt que leur représentation littérale : chaque création est initialement fondée sur un concept abstrait, et le travail de groupe dans le temps permet d'en faire émerger les différents niveaux de lecture.

Réminiscence est la 3ème création d’envergure de la compagnie, après PurEmotionS (création en 2014) et Penta (mars 2016).

Le chorégraphe

Bastien Nozeran

Bastien Nozeran est enseignant/formateur à Paris (studios Harmonic, Cours Florent, Juste Debout School, Faun), régulièrement invité pour des stages en France, mais aussi aux Philippines, en Allemagne, Italie, Belgique…

Après une première expérience avec la Cie Incidences, il est depuis 2013 chorégraphe de sa compagnie PurE. Il chorégraphie également pour différents évènementiels. Il aime les déséquilibres, les spirales, la continuité et la fluidité des mouvements. Ses pièces sont conçues comme des œuvres globales : entouré par une équipe technique solide, il recherche une symbiose entre les différents aspects techniques et artistiques du spectacle.

Il a été danseur interprète pour Redha (Le Sicilien), pour K. Ouali (Cléopâtre), G. Peparini (Sidaction 2011), ainsi que dans des Cies Modern’Jazz et Contemporaines comme celles de Pat’Obine, G.Armstrong, R.Morvan et D.Lesdema.

Créations

PurE Réminiscence

30 décembre 2018

PENTA

30 décembre 2018

PurEMotion

29 décembre 2018

Interprètes

MAXIM CAMPISTRON

Danseur

Maxim commence sa formation de danseur à Bordeaux, et intègre la jeune compagnie « Tilt Evo » dans laquelle il travaille avec les chorégraphes Patrice Valéro et Alain Gruttadauria. Il poursuit son cursus à Paris à l’IFPRO, où il entre dans les jeunes ballets de l’école. Il se dirige ensuite
vers le contemporain.

Grâce à ses expériences à l’étranger, il affine sa danse, notamment en Israël dans l’école de la kibboutz et par ses rencontres chorégraphique comme Lika Shevchenko et Attila Csiki. C'est aussi dans ce cadre que Petia Iourtchenko l'engage dans sa troupe de danseur tzigane
« Romano Atmo ».

Il obtient le 1er prix du concours jeunes chorégraphes synodales en 2017 dans la pièce BRUT-E représenté par la compagnie WAO dont il est co-créateur. Il fait aujourd'hui partie de la Cie Remu Ménage et de la Cie PurE.

Mathilde FILLON

Danseuse

Formée au studio Harmonic, Mathilde est une danseuse de modern'jazz et contemporain. Elle détient son EAT Jazz. En 2017 et 2018, elle a participé au projet “Nourrir la vie”, dirigé par Sirhan Djezzar à la mairie du 13ème arrondissement de Paris. Elle a rejoint la compagnie PurE en 2018.

MOÏRA CIUCA

Danseuse

Moïra se forme à EpseDanse (Anne-Marie Porras, Rudy Bryans) en Modern’Jazz, Classique et Contemporain. Elle se perfectionne en parallèle auprès de Rachid Nachmy et Bastien Nozeran. Diplômée d’Etat depuis 2012, elle enseigne au sein de l’association Odoriko, donne différents stages en France. Depuis 2015, elle se forme à la Pole Dance auprés de Laurence Hilsum (triple championne de France et double vice-championne du monde).

Elle travaille avec la Cie. PurE depuis sa création. Elle a aussi travaillé pour la Cie. néo-classique Mouvance d’Arts (Alice Debordeaux), la Cie. As de Trèfle (Ray Morvan), la série Side (Clips TV - Onyrik Prod.), et les évènementiels d’Initial Project.

Empreint d’un style rond et fluide, son inspiration toujours en mouvance et nourrie de ses expériences scéniques, elle chorégraphie également pour plusieurs évènements (inauguration T6, première partie Casino de Paris, concours chorégraphiques...).

ANTOINE LAFON

Danseur

Antoine a commencé sa carrière artistique à 10 ans avec une formation musicale en conservatoire. C’est ensuite auprès de l’école des arts chinois du spectacle qu’il a découvert le cirque et qu’il a suivi sa formation d’acrobatie, équilibre et contorsion.

Il a également suivi une formation de danse contemporaine et moderne (studios Harmonic et Heart Point), et a ainsi atterri dans des opéras (Rigoletto, Il Trovatore...), sur des pistes de cirque et de spectacles équestres (Domaine de Chantilly...), et sur des parquets de danse.

Il fait partie de la Cie. PurE depuis 2016.

ANNE-LAURE FROSSARD

Danseuse

Anne-Laure est une danseuse contemporaine aux influences modern’jazz marquées. Grâce à différentes rencontres artistiques, elle concentre son travail sur le paradoxe entre linéarité et dynamique, la fluidité du geste et la relation à l’espace.

Présente depuis les débuts de la Cie. PurE en 2013, elle travaille également avec la Cie. Béa Buffin, et la Cie. Nilanthi.

Formée à Paris, elle obtient son Diplôme d’Etat en 2015, et enseigne depuis au studio Nilanthi. Elle a également dansé pour plusieurs évènementiels (Fashion Week, flashmob Sephora, court métrage Kinesis...).

Benjamin Labruyere

Danseur

Ancien gymnaste, Benjamin entre dans la danse en découvrant l’univers du breakdance en 2010. Il rejoint l’école d’artKdanse en 2013 où il découvre le hip-hop et le contemporain. Danseur principalement autodidacte, il se forme à travers de nombreux stages internationaux. En 2016, il intègre la formation au CNAC « dialogue entre danse et acrobatie » avec Damien Fournier, danseur interprète pour Sidi Larbi Cherkaoui. Benjamin nourrit sa passion du mouvement en mêlant son activité de masseur-kinésithérapeute avec la danse. Il participe à des créations auprès de différentes compagnies : Achak (2017), Contre Temps Danse (2018). Co-créateur de l’association « Les enfants de la brume », il dirige avec ses acolytes un stage de pratiques corporelles sous forme de retraite : « Danse ta réalité ». Il est chorégraphe et danseur pour la compagnie Psaodi, et a rejoint la compagnie PurE en 2018.

Estelle Maire

Danseuse

Estelle commence la danse classique et jazz dans l'école de Marylin Jacquet à Annecy puis entre en formation professionnelle de danse classique à l'Académie Princesse Grace de Monaco. C'est plus tard à Paris, parallèlement à ses études de psychologie, qu'elle découvre et se forme au modern'jazz et contemporain principalement dans les cours de Bastien Nozeran, Vivien Letarnec, Sébastien Durand, et continue de se perfectionner en classique avec Dimitra Karagiannopoulou (diplomée du Bolchoï).

Dès ses 16 ans, elle intègre plusieurs compagnies semi-professionnelles et découvre la danse thérapie en s'investissant dans l'association Espoir en Mouvement, une compagnie de danse qui réunit danseurs valides et non valides.

Estelle est actuellement danseuse interprète pour la Cie. PurE, la Cie. Anothaï et pour des projets évènementiels (spectacles équestres de Chantilly).

Contact

Contacter la compagnie

CHARGÉE DE DIFFUSION

Marie Courouble, 06.67.17.73.21

CHORÉGRAPHE

Bastien Nozeran, 06.76.95.10.90

pure.compagnie@gmail.com